Guinée Todays
La France autorise l'extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso

21 January 2021 - 11h34

  
ACCUEIL  >  GENERALITES  >  La France autorise l'extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso

GENERALITES


La France autorise l'extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso

2020/3/6

Le gouvernement français a autorisé l'extradition de François Compaoré vers le Burkina Faso, où ce frère de l'ancien président déchu est mis en cause dans l'enquête sur l'assassinat en 1998 d'un journaliste.

Le ministère de la Justice burkinabè a publié une copie du décret ministériel, signé par Anne Guédamour, une collaboratrice de la Garde des Sceaux, Nicole Belloubet.

Joint par RFI, l'avocat de François Compaoré, Maître François Henri Briard, reconnaît la conformité du document, bien qu'à cette heure, son client n'a toujours pas été notifié de cette extradition. Néanmoins, l'avocat prévoit déjà d'attaquer le décret ministériel devant le Conseil d'État. Cette démarche n'empêche pas théoriquement l'extradition, mais dans la pratique, l'usage veut que la justice française n'extrade pas tant que tous les recours n'ont pas été épuisés.

En cas d'échec, les avocats de François Compaoré n'excluent pas de saisir la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg. Des démarches qui pourrraient prendre près d'un an.

En juin 2019, la Cour de Cassation avait rejeté le pourvoi de François Compaoré contre son extradition vers Ouagadougou, où le dossier Zongo, classé en 2003 après un « non-lieu » en faveur du seul inculpé, a été rouvert à la faveur de la chute de son frère, Blaise Compaoré.

« Nous avons patienté 20 ans, une année ne nous fait pas peur, explique Robert Zongo, le frère du journaliste assassiné. Norbert était tenace, notre famille est tenace, le peuple burkinabè aussi. François Compaoré peut prendre tout son temps, il viendra au Faso. Il faut qu'il réponde à la justice » a-t-il conclu.

→ A lire aussi : Affaire Nobert Zongo: le décret d'extradition de François Compaoré bientôt pris

Journaliste d'investigation reconnu et directeur de l'hebdomadaire L'Indépendant, Norbert Zongo avait été assassiné le 13 décembre 1998, alors qu'il enquêtait sur le meurtre du chauffeur de François Compaoré. Sa mort avait provoqué une profonde crise politique au « pays des hommes intègres ».

Avec RFI

 
INTERVIEWS

Kassa : « Depuis ma prise de fonction, je me bats pour l’amélioration des conditions de vie des 18 000 habitants de ma localité », déclare le Sous-préfet, Cheick Traoré

Dans un entretien accordé la semaine écoulée à notre reporter, le Sous-préfet de la sous-préfecture spéciale des îles de Kassa, Cheick Traoré, a dé (...)

COMMUNIQUES
EVENEMENT DU MOIS
Le meilleur joueur africain, Naby Kéita de la Guinée
OPINIONS

L'Excision des jeunes filles

Les journalistes parlent du 3 mai : Journée mondiale de la liberté de la Presse

Opinion 1

LES GRANDS DOSSIERS
PARTENAIRES
Agence de Presse Africaine (APA)

Facebook

Guineesud

guineetime.com

Le Groupe GUI CO PRES

lexpressguinee.com

mediaguinee.com

PMU Guinée

www.conakrylive.com

NOUS CONTACTER  ::  PARTENAIRES  ::  OPINIONS  ::  INTERVIEWS  ::  COMMUNIQUES  ::  LES GRANDS DOSSIERS  ::  EVENEMENT DU MOIS


Privé - Espace Clients  Privé - Espace Clients
© Rosawebpro